Un emploi, même si tu n'as pas la disponibilité.

3. Proelio

Tu n'as pas la disponibilité : tu n'es pas employé.e.

L'accélération des processus de travail ne permet plus l'embauche de personnes dont la disponibilité est réduite. 

  • La disponibilité est ​la durée, l'horaire et le rythme de travail que l'on peut assumer.

  • La disponibilité attendue par les entreprises ne cessent de croitre, en lien avec l'accélération des processus de travail. Dans certaines organisations, la présence exigée ou le rendement attendu peuvent être tels que les employé.e.s sont en permanence "sous pression".

  • Selon la situation familiale ou l'état de santé, il n'est pas possible de répondre aux exigences de disponibilité actuelles.

Problème

L’accélération sociale met l’intégration sociale à rude épreuve.

Hartmut Rosa, Accélération, une critique sociale du temps, La Découverte, 2013

 

Inciter l'employeur à offrir aux candidat.e.s des emplois adaptés à leur disponibilité.

Méthode​

Lorsque l’écart entre disponibilité attendue et disponibilité offerte n’est pas admis, même après négociation, par les employeurs :

Etapes clés

  1. ​Offrir à l’employeur la prise en charge de tout ou partie des coûts de l’emploi : salaire + charges sociales + encadrement + équipement - pour une durée à convenir - pour l’aménagement voire la création d’un emploi adapté au profil expérientiel et à la disponibilité de la candidate ou du candidat.

  2. En cas de refus de l’employeur : chercher un autre employeur disposé, moyennant ce soutien, à offrir un emploi adapté.

  3. Evaluer périodiquement la disponibilité et selon évolution de celle-ci : recourir à inclusio et/ou insertio.

  4. Si la candidate ou le candidat exerce un emploi adapté, aménagé pour elle ou lui, et qu’un emploi lui est proposé sur le marché : le retour à l’emploi adapté est garanti en cas d’échec de la prise d’emploi sur le marché.

Origine

La méthode s’inspire des emplois adaptés de l’assurance-invalidité (par exemple : Fondation PRO, Genève).

Dispositif

Pour implémenter la méthode, un dispositif doit être déployé, qui mobilise les ressources suivantes :

 

  1. Des agent.e.s formés à l’accompagnement des employeurs et des candidat.e.s (documentation des activités à maitriser / maitrisées, mise en relation des employeurs et des candidat.e.s) 

  2. Un réseau d’employeurs partenaires - y compris des entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS) - disposés à accueillir - moyennant le soutien prévu - des candidat.e.s dans le cadre d’un emploi adapté à leur profil expérientiel et à leur disponibilité. Le dispositif exploite le potentiel de l'ESS, dans la transition écologique notamment, et peut faire appel aux entreprises sociales des Caritas romandes.

  3. Un support administration (lancement d’appels à offres d’emploi en faveur de candidat.e.s, établissement, facturation et remboursement des coûts de l'emploi adapté, facturation des prestations)

  4. Système d’information : même système que inclusio et insertio.

La méthode sera appliquée en tout ou partie par les dispositifs existants au sein des Caritas romandes (2023) qui la feront connaitre de leurs parties prenantes (autorités, institutions partenaires, candidates et candidats à l'emploi, etc.) avant de donner lieu au déploiement d'un dispositif plus ambitieux (2024), de concert avec les parties prenantes intéressées.

Solution

Tu n'as la disponibilité : tu peux tout de même être employé.e, si nécessaire hors du marché de l'emploi.

Poser une demande d’emploi peut s’analyser comme un premier niveau d’engagement pour le demandeur, c’est à dire comme un acte préparatoire au sens de la théorie de l’engagement. Si tel est bien le cas, il est alors essentiel d’inaugurer le plus tôt possible des actes plus coûteux et donc de ne pas différer la réponse. De ce point de vue, multiplier les étapes préalables est le contraire d’une stratégie d’engagement.

Castra Denis, L'insertion professionnelle des publics précaires, Presses universitaires de France, Paris, 2003