Qui sommes-nous ?

 

L'association cantons zéro chômeur de très longue durée est une association sans but lucratif inscrite au Registre du Commerce. Elle ne compte que des membres collectifs : les Caritas de Suisse Romande, membres fondateurs, et demain peut-être d'autres organisations actives dans l'inclusion et l'insertion professionnelles, membres adhérents.

 

 


Notre but : l'emploi pour tous

Notre but est l'emploi pour tous. Autrement dit l'égalité des chances dans l'accès à l'emploi. Un emploi pour chaque personne qui le demande, en particulier lorsqu'elle le demande depuis plus d'une année, voire plus de deux ans. Nous sommes en effet convaincus qu'actuellement seul le travail salarié - tant qu'un autre système n'aura pas été trouvé - offre la protection, les liens et la reconnaissance auxquels chaque être humain aspire (voir à ce sujet les témoignages recueillis par les Caritas romande).

 

L'équipe "zéro chômeur" 

  • Président : Pierre-Alain Praz, directeur de Caritas Vaud

  • Vide-président : Hubert Péquignot, directeur de Caritas Neuchâtel

  • Membres du comité : Alexandre Antonin, directeur de Caritas Valais, Sophie Buchs, directrice de Caritas Genève, Jean-Noël Maillard, directeur de Caritas Jura, Isabelle Reuse, membre du comité de direction de Caritas Fribourg

  • Secrétaire général : Michel Cornut, consultant en management et action sociale

  • Trésorier : Chany Schmidt, Association interrégionale de gestions et de comptabilités (AIGC)

Coordonnées

Adresse postale (nous n'avons pas de guichet de réception)

Association cantons zéro chômeur de très longue durée

c/o AIGC

En Budron D5

1052 Le Mont-sur-Lausanne

Numéro d'entreprise : IDE\UID CHE-330.465.948

Compte Postfinance

CCP 15-527804-0

Association cantons zéro chômeur de très longue durée

c/o AIGC

1052 Le Mont-sur-Lausanne

 

IBAN CH16 0900 0000 1552 7804 0

L'association

« Le travail demeure le principal fondement de la citoyenneté en tant que celle-ci comporte, jusqu’à preuve du contraire, une dimension économique et une dimension sociale. Le travail, et principalement le travail salarié (…) est dans la société contemporaine, pour la plupart de ses membres, le fondement de leur citoyenneté économique. Il est aussi au principe de leur citoyenneté sociale : ce travail représente la participation de chacun à une production pour la société et partant à une production de la société ».

Castel Robert, 1995